© 2010 - 2019  IMOTO SEITAÏ FRANCE

Tous droits réservés

TÉMOIGNAGES D'ÉTUDIANTS

« J'ai rencontré le seitaï auprès de Rémi Besrest en Bretagne, et ressenti dès les premiers cours un réel bien-être et un vif intérêt. Les choix de participer aux stages Imoto Seitaï et de suivre la Formation se sont ensuite présentés naturellement.

 

La méthode seitaï est précise et ses principes sont clairs et concrets. J'habite en Bretagne, mais l'apprentissage auprès d'Olivier sensei, de Georges sensei, et des enseignants venant exceptionnellement du Japon sont si riches, que finalement la distance compte peu.

 

J'apprends beaucoup à chaque fois que je viens à Paris. Dès les premiers cours, j'ai su que je ne m'étais pas trompé dans ce que j'allais y découvrir. Ajouté à la pratique sérieuse que demande le seitaï, ce qui frappe est la bienveillance des personnes qui nous accueillent, qu'il s'agisse des enseignants ou des élèves plus anciens. Il y a une atmosphère agréable qui renforce l'envie de travailler et d'apprendre.

 

Étudier les techniques de soins seitaï et pratiquer les exercices "taisô" m'apporte beaucoup, autant à moi qu’à mon entourage. Je souhaite progresser peu à peu dans cette voie que je trouve d'une belle authenticité ».

Bruno   

« La première année de Formation m'a été très bénéfique, parce que je sens que je suis sur un chemin qui réunit de nombreuses choses :

- une technique précise,

- la découverte d'exercices « taisô » d'une grande efficacité,

- le centrage physique, et un apaisement du mental,

- une rigueur bienveillante pour mettre en œuvre les mouvements,

- la concentration, la présence entière à ce que je fais,

- et un respect de soi et de l'autre.

Comme le transmettent les enseignants, « l'important est de faire du mieux possible », donc apprendre à me décontracter tout en restant "centrée". Pour cela, les exercices « taisô » sont précieux. Autre chose qui me met à l'aise, le fait que chacun puisse venir avec ses différences et évoluer à son rythme, sans être jugé.

Sachant que l'expérience vaut plus que de long discours, j'ai choisi dès le début de pratiquer sans apriori, même si cela me demandait de remettre en question certains de mes apprentissages. Enfin, le seitaï est la première méthode que je rencontre qui accorde une telle importance au ventre et aux manières de l’ajuster.

Chaque jour, je peux constater sur moi les effets du seitaï. Je remercie les enseignants et les étudiants plus avancés qui pratiquent avec nous et partagent leurs expériences ».

Cécile